Home

« Né de la rencontre de Scapin, figure éternelle de la farce, et de l’imagination du philosophe Alain Badiou, Ahmed est un super héros des tréteaux. Entre Roger Rabbit et Superman, il est l’incarnation du personnage diagonal, le point zéro qui réfléchit toutes les figures de la société pour les dissoudre. Si son nom est d’origine musulmane, sa pensée est universelle ; et si son visage est masqué, c’est pour atteindre l’intemporel. Les difficultés attisent son goût du défi et le poussent à clamer haut et fort la justice. Ahmed est de retour sur la scène du monde pour insuffler un tourbillon de joie et de pensée dans la tourmente de notre présent.
« Je suis ici le corps immortel des vérités successives. Ahmed, seul en ce monde, est du bois dont se font les mensonges de la vérité. Ahmed est monté sur la scène, il n’en redescendra plus. »
Alain Badiou, Ahmed se fâche
Dans Ahmed libre, le retour au présent, il sera question d’identité, d’événement, de Moyen-Orient, de laïcité, d’islamisme, de réfugiés, de poésie, de politique et, bien sûr, de philosophie. »

fa2018affiche1400x2162

 

Texte d’Alain Badiou

Mise en scène Didier Galas avec la collaboration de Jean-François Guillon et Emily Watson
Scénographie Jean-François Guillon
Musique Joël Grare
Réalisation sonore Thibaut Champagne
Lumière Perrine Cado
Régie générale Thibaut Champagne

Avec Didier Galas

Télécharger le dossier de présentation.

Télécharger le tract itinérance.

http://www.festival-avignon.com/fr/

Publicités

Commentez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s